GénéKréoL

Arbre généalogique Réunionnais

GénéKréoL

GénéKréoL

Deux esclaves et leur propriétaire se marièrent le même jour, à Saint-Louis.

Cadet Françoise (1737-1791) s’est mariée le 24 Mai 1757 à Saint-Louis. Elle était en voie de famille (4 mois de grossesse environ).

L’acte de mariage (n°29 bis, feuillet 8/9, ANOM) dit qu’elle possédait deux esclaves, prénommés Henry et Bonne, et qui avec son accord, se sont unis le même jour qu’elle.

Que sont-ils devenus ensuite ?

L’enfant qu’elle attendait, arriva au monde, le 05 Septembre 1757, et fut baptisé le lendemain.

Qu’est devenu cet enfant naturel non reconnu ?

Même si en Mention marginale, sur l’acte de baptême (n°50, feuillet 13, ANOM), il est inscrit Dijou François Zacharie…, son époux, Dijou(x) Pierre François (1736-1817), refusa de légitimer ce fils, parce qu’il est né peu de temps après leur mariage.

L’origine des esclaves n’est pas citée, et plus aucune trace de l’enfant (ni mariage, ni décès… (???).

Acte de mariage Esclave de Bourbon Cadet Dijoux

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire