GénéKréoL

Arbre généalogique Réunionnais

GénéKréoL

Filot Esther (1794 - après 1862)

Née vers 1794 à l'Île Bourbon, était l'esclave de la demoiselle Prudent Athénais, d'après son acte d'affranchissement qui a été rédigé le 26 Août 1846 à Saint-Leu [Acte n°29, feuillet 3].

Elle avait 52 ans, à l'époque. Une autre esclave a été affranchie le même jour. Il s'agit de Codier Marie Louise (75 ans).

Enfants : / d'après le recensement de 1845/46 à Saint-Leu

  • Aon Modeste, née vers 1808, ép. Giraudin Moïse, décédée le 08 Mars 1892 à Saint-Leu [Acte n°43, feuillet 13]. Elle vivait sur la propriété Lesport Montfort, en 1845/46, et avait 39 ans, à l'époque.

  • Caller Georges, 31 ans, décédé en 1882, esclave de Hibon Zénon. Il épousa Gipier Ursule, le 23 Novembre 1852 à Saint-Leu [Acte n°147, feuillet 164]. Lors du mariage, deux enfants de son épouse ont été légitimés. Il s'agit de :

    • Caller (Gipier) Clémence, 23 ans, affranchie à l'âge de 5 ans, le 17 Mars 1834 à Saint-Leu, en même temps que 7 autres esclaves, dont son frère aîné, Antoine, âgé de 10 ans. Son frère et elle, furent appelés Gipier [Acte n°12, feuillet 6]. Elle est citée sur l'acte de mariage, en 1852, mais pas son frère aîné.

    • Caller (Gipier) Alfred, 19 ans, est cité également sur l'acte de mariage, en 1852. Il épousa Darty Olive, le 25 Avril 1855 à Saint-Leu [Acte n°27, feuillet 31]. Un enfant est alors légitimé. Il s'agit de :

      • Caller (Darty) Marie, née le 15 Mars 1854 au lieu-dit "Les Colimaçons"à Saint-Leu, déclarée le 23 Mars [Acte n°47, feuillet 22].

  • Phileau Thérèse, 30 ans, décédée le 25 Novembre 1862, au n°4 rue des Prêtres, à Saint-Paul, située à l'emplacement du Sieur Duquesne Pierre Joseph [Acte n°621, feuillet 177]. Ancienne esclave du Sieur Le Gambier. Dans l'habitation, où elle est décédée, Filot "Phileau" Esther (sa mère) était présente et avait 80 ans.

    • Phileau Blanche, 10 ans

    • Phileau Alfred, 4 ans

    • Phileau Henry, 1 an

    • Phileau Marie, 1 an

  • Filot Florentin, 30 ans, esclave de Geneviève Fanchin, jusqu'en 1844, puis a vécu sur la propriété de Hibon Paul (époux de Deguigné Henriette).

  • Filot Juliette, 23 ans, a été l'esclave de Geneviève Pierre. Puis, a vécu sur la propriété de Préau Antoine. Elle épousa Thévenot Médor "Isidore", le 27 Septembre 1852 à Saint-Leu [Acte n°108, feuillet 121], et est décédée le 12 Janvier 1855 à Piton Saint-Leu [Acte n°9, feuillet 5].

    • Thévenot (Filot) Isidore "Alidor", né en 1848, reconnu par Thévenot Médor "Isidore", le 13 Juillet 1850 à Saint-Leu [Acte n°98, feuillet 45] et légitimé lors du mariage en 1852. Il épousa Stérie Augustine, le 18 Février 1868 à Saint-Leu [Acte n°6, feuillet 6], et est décédé le 24 Mai 1874 à l'hôpital colonial de Saint-Denis, où il a été déposé provisoirement, d'après le récit de son acte de décès [Acte n°787, feuillet 198].

    • Thévenot Sensée, née le 06 Juillet 1850 à Saint-Leu, déclarée le 13 Juillet [Acte n°99, feuillet 46], légitimée lors du mariage en 1852.

    • Thévenot Adolphe, né le 28 Octobre 1852 à Saint-Leu.

    • Thévenot François, né le 03 Décembre 1854 à Saint-Leu.

  • Filot Tarcile, 23 ans, esclave de Hibon Abel (époux de Lossandière Aurélie). Elle épousa Boyer Louis Dominique (1829-?), en 1857 à Saint-Leu. Lors de ce mariage, Filot Esther (sa mère), était présente et consentante.

Faire de la recherche généalogiqueLe nom donné à l'affranchissement est Filot, mais la manière d'écrire change au fil des actes. Je retrouve donc, le nom écrit de cette manière : Filau, Phileau.

Date de dernière mise à jour : jeudi, 29 avril 2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire