GénéKréoL

Arbre généalogique Réunionnais

GénéKréoL

"Lire, c'est comme boire et manger. L'esprit qui ne lit pas, maigrit comme le corps qui ne mange pas." Victor Hugo

Retracer la vie de ses ancêtres, c'est découvrir ou redécouvrir l'histoire de son pays, et de ses habitants. J'ai créé ce coin lecture, pour vous faire connaître les récits historiques de la Réunion, anciennement "Île Bourbon". Je vous propose tout simplement des extraits de quelques livres que j'ai feuilleté, au hasard de mes recherches généalogiques sur le net, ou alors que j'ai emprunté en Médiathèque. Ou bien, comme celui-ci, que j'ai reçu en cadeau !

Voici un extrait : " ... La population en 1675...  Il n'y aura pas de recensement avant 1686, mais on estime qu'en 1675, dix ans après les débuts de la colonisation, Bourbon compte plus de 150 habitants. Le nombre des Européens dépasse encore celui des Malgaches et Indiens, mais cela va vite changer.

Quelques arrivées remarquables : Quinze "prisonniers noirs de San Thomé", les premiers Indiens de la Réunion, amenés (en esclavage) par l'escadre de Perse en 1674. /  Le "débris de Madagascar", entre 20 et 30 personnes, dont au moins trois femmes : Nicole Coulon, épouse de Pierre Martin, Françoise Châtelain, épouse de Jacques Le Lièvre, et Louise Siarane, épouse malgache d'Etienne Grondin.

Les épouses malgaches sont aussi nombreuses, sinon plus que les Européennes et en 1678, une autre racine va s'ajouter au peuplement bourbonnais : 14 jeunes Indiennes..."

Au fil du temps, mon île natale a vu d'autres arrivants, prendre résidence sur ses terres, tels que :

  • Dijoux Pierre dit Paquet (1706-1774)

    Propriété de Dijoux Pierre dit Paquet (1706-1774) Esclaves mâles : Athanase, 5 ans, créole / Antoine, 1 an, créole / Jean, 2 mois, créole (je ne suis pas certaine de l’âge, mais c’est un bébé de moins d’un an).) Esclaves femelles : Agathe, 30 ans, malgache / Catherine, 19 ans, malgache / Louise, 15 ans, malgache
  • Grimaud Henri "Morel" (1675-1701)

    Fils incestueux de Benjamin Grimaud et Marie Grimaud. Il arrive à Bourbon par un navire flibustier anglais en Novembre 1695, ou avec l’escadre de Serquigny en provenance des Indes, le 02 Juillet 1696. En Août 1696, il achète « une maison meublée, un magasin et quatre cases avec une pièce de terre vis-à-vis...
  • Moreau Jacques "Vide Bouteille"(1704-av 1761) - Histoire

    Jacques Moreau dit Vide Bouteille, est natif de Touraine. Il est né vraisemblablement à Tour, vers 1704. Il se marie en 1747, d’après le contrat de mariage, en date du 17 Avril, passé devant Lesport (Notaire), avec Marguerite Thérèse Dijoux, descendante par les femmes des familles Jacques Fontaine...