GénéKréoL

Arbre généalogique Réunionnais

GénéKréoL

Boyer Guillaume dit Lafleur (1649-1692)

Né en 1649 à Saint-Léger, décédé le 19 Avril 1692 à Saint-Paul.

***Rescapé du massacre de Fort-Dauphin, il arrive à Bourbon, en Mai 1676, à bord du Saint-Robert.

Il obtient une concession en 1690 à Saint-Denis, entre la rivière et la montagne, soit sur l’actuel plateau de la Redoute.

Alliance mariageUnion avec Mila Geneviève dite Laurence (1660-1733), en 1679 à Saint-Paul.

Enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants... :

  • Boyer Nicolas, né en 1681 à Sainte-Suzanne, décédé le 26 Janvier 1755 à Saint-Benoît [Acte de décès, feuillet 3].

  • Boyer Pierre, né le 06 Juin 1683 à Sainte-Suzanne, décédé le 31 Mars 1769 à Sainte-Suzanne [Acte de décès, feuillet 4]. Il épousa Royer Marie, veuve Vidot (1676-1748), le 21 Janvier 1715 à Sainte-Suzanne [Acte de mariage, feuillet 1], et légitima les 4 premiers enfants de son épouse. Il s'agit de :

    • Royer /Boyer Marie, née le 10 Mars 1706 à Sainte-Suzanne, baptisée le 14 Mars [Acte de baptême, feuillet 1], ép. Robert Joachim (1700-1771), décédée le 06 Mai 1769 à Saint-André [Acte de décès, feuillet 6]. Son parrain s'appelait Robert Etienne et sa marraine, Robert Marie.

    • Royer /Boyer Louise, née le 14 Octobre 1708 à Sainte-Suzanne, baptisée le 18 Octobre [Acte de baptême, feuillet 2]. Son parrain s'appelait Vidot Antoine et sa marraine, Vincendo Monique (1683-1764).

    • Royer /Boyer Jean, né le 16 Mai 1711 à Sainte-Suzanne, baptisé le lendemain [Acte de baptême, feuillet 2]. Son parrain s'appelait Boyer Jean (1686-1748) et sa marraine, Vidot Geneviève.

    • Royer /Boyer Marguerite, née le 08 Décembre 1713 à Saint-Denis, baptisée le 17 Décembre [Acte de baptême, feuillet 9, rédigé en latin]. Son parrain s'appelait Grondin François et sa marraine, Robert Marguerite.

  • Boyer Jean*, né le 26 Septembre 1686 à Sainte-Suzanne, décédé le 05 Avril 1748 à Sainte-Suzanne. D'une relation avec Collin Louise (1686-1765), est né :

    • Boyer Joseph, né le 21 Septembre 1709 à Sainte-Suzanne, décédé le 13 Septembre 1743 à Saint-Benoît. Il épousa Robert Marie2 (1718-1771), le 01 Février 1735 à Saint-Benoît.

      • Boyer Augustin, né le 03 Mai 1737 à Saint-Benoît, décédé le 24 Juin 1805 à Saint-Joseph. Il épousa Dugain Geneviève (1740), en 1754 à Saint-Benoît.

        • Boyer Pierre Joseph, né en 1760 à Saint-Benoît, décédé le 13 Août 1812 à Saint-Joseph. Il épousa Dijoux Barbe Honorine (1758-1847), le 09 Septembre 1782 à Saint-Pierre [Acte de mariage, feuillet 7].

        • Boyer Marie Dauphine, née le 04 Août 1764 à Saint-Benoît, ép. Dijoux Pierre (1759-1823), décédée le 30 Avril 1839 à Saint-Louis. Elle se maria le même jour que son frère, Pierre Joseph (1760-1812).

        • Boyer Anne Judith, née en 1766 à Saint-Benoît, ép. Dijoux Alexis Joseph (1767-1851), décédée le 11 Octobre 1847 au Tampon [Acte n°139, feuillet 45, Saint-Pierre].

Un pense-bêtePour séduire sa voisine, Boyer Jean (1686-1748) promit le mariage à Damour Louise (1689-1752). Peu de temps après, la demoiselle se retrouva en voie de famille. Les parents de Damour Louise, portèrent plainte contre Boyer Jean, qui fut arrêté et condamné, le 02 Novembre 1708.

Il s'évada de prison, le lendemain. Mais quand il fut repris, le jeune homme a été bel et bien forcé de se marier. L’union a donc eu lieu, le 05 Février 1709 à Saint-Denis [Acte de mariage, feuillet 2]. Et ceci, après avoir reconnu devant le prêtre, que l'enfant était bien à lui. Le petit garçon fut appelé Boyer François, né le 29 Septembre 1708 à Sainte-Suzanne, baptisé le 07 Octobre 1708 [Acte de baptême, feuillet 3]. Le parrain s'appelait Duhamel François, et la marraine n'était autre que sa grand-mère maternelle, Assob "Toute" Marie (1648-1744).

Cette union forcée fut vite rompue, dès que le Gouverneur Jean-Baptiste Villers et le procureur fiscal, Antoine Desforges-Boucher, eurent quittés la colonie, le 07 Septembre 1709. Mais entre temps, ils eurent un autre fils : Boyer Julien, né le 07 Juillet 1712 à Sainte-Suzanne, baptisé le 17 Juillet [Acte de baptême, feuillet 1]. Le parrain s'appelait Lebeau Julien, et la marraine était Clain Ignace.

  • Le mariage Boyer/Damour est annulé le 23 Janvier 1715 par le Préfet apostolique Renou.

Boyer Jean épousa Vidot Geneviève (1695-1762), le 05 Mars 1715 à Sainte-Suzanne [Acte de mariage, feuillet 2]. De leur union, sont nés 10 enfants.

Damour Louise épousa  Robert Julien (1687-1736), le 04 Mars 1715 à Sainte-Suzanne. Son premier mariage étant annulé. Ses deux enfants, "Boyer" François et "Boyer" Julien, ont été reconnus par son second mari, le dénommé Robert (cité sur cette ligne même).

Et le comble, c'est que les "mariés forcés" se sont remariés chacun de leur côté, à un jour d'intervalle !!!

Descendance de Boyer Jean (1686-1748) et Vidot Geneviève (1695-1762)

  • Boyer Jacques1, né le 03 Octobre 1722 à Sainte-Suzanne, décédé le 03 Mai 1775 à Saint-Benoît [Acte de décès, feuillet 9]. Il épousa Brocus Suzanne, le 20 Juillet 1746 à Sainte-Suzanne.

    • Boyer Jacques2, né le 14 Novembre 1746 à Sainte-Suzanne, décédé le 04 Décembre 1808 à Saint-Benoît [Acte n°23, feuillet 13]. Il épousa Tarby Françoise Anne Geneviève, le 25 Juin 1776 à Saint-Benoît [Acte de mariage, feuillet 12]. Puis, se remaria avec Tarby Marie Anne Égyptienne, le 14 Fructidor An 9 (01 Septembre 1801) à Saint-Benoît [Acte n°15, feuillet 19]. De ce deuxième mariage, est née :

      • Boyer Marie Isoline, le 22 Décembre 1804 à Saint-Benoît [Acte n°18, feuillet 1, année 1805]. Elle était présente au mariage de son fils (cité ci-dessous).

        • Boyer Louis Dominique (enfant naturel), né le 10 Mars 1829 au lieu-dit "Le Burgot", à Saint-Benoît, déclaré le 17 Mars [Acte n°20, feuillet 10]. Il épousa Filau Tarcile (ancienne esclave), le 14 Janvier 1857 à Saint-Leu [Acte n°2, feuillet 3].

Date de dernière mise à jour : jeudi, 29 avril 2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire